rémy brauneisen, photographer

Tchernobyl, 200 ans déjà !

Le monde moderne a engendré le progrès et cela a accentué les risques écologiques et humains. Nous réservons aux générations à venir un héritage dont personne ne voudrait. Tchernobyl, une petite centrale nucléaire perdue aux confins de l’Ukraine a fait voler en éclat le mythe de l’homme maître de sa technologie. Au petit matin du 26 avril 1986, la boîte de Pandore s’est brusquement ouverte. Dès lors, des centaines de milliers de liquidateurs ont été réquisitionnés pour tenter de refermer son couvercle.

Depuis, cette catastrophe a quitté nos préoccupations, mais les traces de l’accident, à l’instar de celles que nos ancêtres voulaient laisser à la postérité, resteront présentes durant les siècles à venir.