rémy brauneisen, photographe

Mot de l'éditeur

Le monde moderne a engendré le progrès et cela a accentué les risques écologiques et humains. Nous réservons aux générations à venir un héritage dont personne ne voudrait. Tchernobyl, petite centrale nucléaire perdue aux confins de l’Ukraine a fait voler en éclat le mythe de l’homme maître de sa technologie. Le 26 avril 1986, la boîte de Pandore s’est brusquement ouverte. Dès lors, des centaines de milliers de liquidateurs ont été réquisitionnés pour tenter de refermer son couvercle. Depuis, cette catastrophe a quitté nos préoccupations mais les traces de l’accident, à l’instar de celles que nos ancêtres voulaient laisser à la postérité, resteront présentes durant les siècles à venir.

 

Plus de 20 ans après la catastrophe, ce Requiem, qui mêle tradition orthodoxe et catholique, composé par Bruno Letort en 2005-2006, rend hommage aux victimes passées et à venir de la catastrophe. Remy Brauneisen, photographe, mène une exploration dans les zones contaminées, nous plongeant ainsi dans une imagerie d’horreurs figées. Quant à Charles René, il revisite les archives de la catastrophe, en esquissant des formes vidéographiques : lecture parallèle de cette tragédie.

 

 

Auteurs           Bruno Letort,  

                       Charles René,   

                       Rémy Brauneisen

 Editeur           Editions!

Date de

parution          octobre 2008

Nombre

de pages         74 pages

Format            24 cm x 17 cm

Illustration      Illustrations couleur

ISBN                2916347097

Livre - DVD