Pour Baudelaire, "La femme est l'être qui projette la plus grande ombre ou la plus grande lumière dans nos rêves."

 

Ombre d’Elles  nous entraîne vers un monde où la lumière dessine les formes et les ombres habillent. Des ombres ensorceleuses, émouvantes et des lumières rasantes, violentes qui soulignent les corps, exaltent les courbes, transfigurent les formes et rappellent indéniablement un travail précédant intitulé Fragments de lumière.

Retour

rémy brauneisen, photographe

travail

d’auteur

Colmar by Rémy Brauneisen

à découvrir

à propos

travaux

expos

bio

livres

tirages

contact

urbano-graphie

danse

mode

mes blogs

colmar

évolution

récits