rémy brauneisen, photographe

L’école de la souffrance

L’École de Ballet de la République du Belarus est située dans les faubourgs de Minsk, à la station de métro "Sportivnaïa" du quartier ouest. Cette imposante construction moderne date de 1992 et abrite une institution née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Chaque année, 3000 candidats se pressent au portillon pour une sélection impitoyable où seuls 30 enfants âgés de 9 ans intègreront finalement la prestigieuse école. Le recrutement se fait bien au-delà des frontières de la Biélorussie puisque des élèves venant de Lituanie, de Lettonie, d'Estonie, d'Ukraine, de Russie et du Japon forment les rangs de l’école pour rejoindre, au terme d’une scolarité de 9 années bien remplies, les plus prestigieux corps de ballet du monde.

La danse occupe bien évidemment une place prépondérante dans l’emploi du temps des jeunes apprenants, mais l’enseignement général n’est pas négligé pour autant, puisque des cours de russe, français ou anglais, mathématiques, histoire de l’art et de piano sont également dispensés.

Six jours sur sept, les élèves répètent inlassablement les mêmes exercices. Les répétitions sont intensives et très physiques. Les larmes et la sueur sont le prix à payer pour espérer briller un jour sur la scène.